L’avantage du grillage rigide, comparé aux autres dispositifs de clôture est qu’il est plus robuste et ainsi plus sécurisant, tout en offrant aux propriétaires davantage de luminosité. Il est à préciser que la pose de ce type de grillage est très simple, notamment si vous avez une notion en bricolage. Pour installer un grillage rigide sur muret, découvrez comment y procéder.

Conseils préalables

Pour pouvoir installer une clôture de jardin, vous avez besoin de réaliser une démarche administrative auprès de la Mairie la plus proche. Vous devez effectuer une déclaration de travaux. Cela vous permettra de vous justifier en cas de désaccord avec votre voisin. Une telle procédure permettra également de savoir si votre projet est conforme aux règles de l’urbanisme de votre commune, s’il y en a. Il est ainsi indispensable de s’informer préalablement avant d’entamer les travaux. Pour en savoir plus sur les règles d’installation de clôture, ce lien vous sera utile : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F3131.

Cela fait, vous procédez à la délimitation de la zone à grillager. Cela vous permettra de connaitre le nombre de panneaux nécessaires. Cela fait, vous déterminez ensuite le nombre de poteaux dont vous allez avoir besoin à la pose de votre grillage rigide. Enfin, pour assurer la rigidité de l’installation, il faut s’assurer que le muret en question soit fabriqué en béton.

L’installation de la clôture

Deux techniques de pose existent : la pose sur platine et la pose avec carottage

La pose sur platine

Vous avez d’abord besoin de platines. Ceux-ci vous permettront de fixer les poteaux sur le muret. Il existe un certain nombre de platines, dont les plus courantes sont :

· La plate : celle-ci fixe les poteaux sur le dessus du support ;

· En U ou à l’équerre : permet de mieux fixer les poteaux si le muret est trop fin pour une platine plate ;

· À l’anglaise : permet de faire une fixation en applique sur le muret ;

· Spéciale : cette platine se fixe sur un muret double ou simple chaperon.

Conseils pour choisir vos platines : si le support a moins de 150 mm de largeur, il vaut mieux choisir une platine de 120x120mm, ou de 100x100mm. Par contre, si le muret a plus de 150 mm de largeur, il faut mieux choisir 1 platine 140x140mm. Pour la fixation des platines sur le support, vous pouvez vous servir des chevilles mécaniques ou des chevilles chimiques. La plus résistante d’entre elles est la cheville chimique.

La pose avec carottage

La technique est simple : vous avez besoin d’un carottage dans le muret. L’avantage de cette pose est qu’elle est plus solide et plus design. La profondeur sera comprise entre 25 cm et 30 cm de profondeur. Le carottage dépend des dimensions du poteau :

· Pour un poteau carré de 40×40 de dimensions, il est indispensable de faire un carottage de 80 mm de diamètre ;

· Pour un poteau rond de 40 mm de diamètre, il vous faut un carottage de 60 mm de diamètre ;

· Pour un poteau carré de 60×60 mm, vous avez besoin d’une carotte de 120 mm de diamètre ;

· Pour un poteau rond de 60 mm de diamètre, il est nécessaire de faire une carotte de 80 de diamètre.